Site Overlay

La supplication

De Pripyat à Pierrelatte
«Tu parles par ellipses
De ton apocalypse.
Mais moi je veux savoir
Reste-t’il un espoir?»


Pièce unique
Hauteur 75cm - grès émaillé-2019
Collection privée
crocodile, la supplication

J’ai choisi d’intituler cette pièce ainsi en hommage au livre de Svetlana Alexievitch « La supplication : Tchernobyl, chroniques du monde après l’apocalypse », recueil de témoignages de ces femmes et de ces hommes qui y étaient et à qui c’est arrivé. De ce livre terrible, je retiens par cœur les mots d’un chauffeur de taxi qui « s’étonnait de la manière dont les oiseaux se cognaient contre le pare-brise, comme des aveugles. Comme des fous… Comme s’ils se suicidaient… ». Là, seulement, le drame devient palpable et je prends la mesure de cette épouvantable catastrophe. A travers ces oiseaux se dessinent nos vies gâchées, l’innocence fauchée, nos obstinations, leur absurdité.

Copyright © 2020 Valérie Courtet. Tous droits réservés. Politique de confidentialité | Mentions légales
Défiler vers le haut