Site Overlay

De la dorure pour mes blessures

Toutes nos fêlures sont des blessures qu’on doit panser à la dorure


Pièce unique
H.35 cm - grès émaillé-2020
disponible  - Galerie Art inside

Le tigre est sorti blessé d’une cuisson à 1300 degrés. J’étais tellement désolée.
Il est resté longtemps dans mon atelier à me regarder, cœur éclaté, bien éventé. J’ai tout planqué derrière un petit bœuf musqué. J’ai bien collé, c’était masqué. Mais tout au fond de moi, c’était bien là. Les fêlures, les blessures font partie de nos vies. Elles sont les débris avec lesquels on se débrouille et sur lesquels on reconstruit. Alors j’ôte le décor et je te dore car t’es pas mort mais bien plus fort.

Copyright © 2020 Valérie Courtet. Tous droits réservés. Politique de confidentialité | Mentions légales
Défiler vers le haut